“Dictée pour tous” – L’opération initialement lancée à Argenteuil s’exporte. La “dictée pour tous” c’est avant tout un engagement pour l’éducation de tous les enfants, indépendamment de leur condition sociale et de leur culture. Cet initiative lancée par Abdellah Boudour et son association “Force des mixités” est devenu en quelques années l’un des symboles de l’engagement des habitants des cités auprès des jeunes. Mais aujourd’hui c’est devenu bien plus que ça.

Dadju – En effet, si la dictée pour tous a déjà brisé les murs de la cité pour se déplaceer jusqu’à Versailles (on chuchote même une possible édition à l’Elysée), c’est désormais à l’international que le concept s’exporte. En effet, Dadju a embarqué avec l’association pour donner la dictée aux enfant de Yaounde au Cameroun. Ils en ont profité pour offrir des fournitures scolaires ainsi que des vêtements aux orphelins camerounais et ont versé une somme de 8000 euros à l’orphelinat partenaire de l’opération. Une superbe initiative qui pourrait se voir réitérée au Maroc. Offrons tout notre soutien à “Force des mixités” et n’hésitons pas à les aider de quelque manière que ce soit, aussi souvent que nécessaire, force à eux !