Dracarys” ! Le chant de guerre de Daenerys Targaryen résonne encore dans le ciel du Rap en 2019. Porté par des featurings intéressants, dont un certain “Rude” avec Maes, Benab sort un album plein de promesse en 2019. Son style chanté détonne avec un Rap made in Sevran dominé par la Trap depuis des années puisque c’est en son sein qu’il est né. Après avoir enchaîné une série de freestyles pour Rapelite, et Rapunchline notamment, le rappeur dévoile “J’ai demandé à la Rue” homonyme d’un certain “J’ai demandé à La Lune” que l’on doit à Indochine. Il vient de dévoiler “Kif Kif” extrait sans doute de son nouveau projet.

Avec “Kif Kif“, il change complètement de style et montre toute l’étendue de son répertoire. C’est Bersa que l’on retrouve à la prod. Beatmaker proche du milieu sevranais, de Maes mais aussi de Benab qu’il aiguillonne depuis longtemps, il lance le rappeur sur un nouveau style. Dans son dernier titre, Benab n’utilise pratiquement aucun effet de studio, il ne chante pas, et rap dans un style très particulier entre kick et mélodie.

Dans le titre, Benab laisse entendre qu’il hésite à signer en Major car on lui a proposé un “gros chèque” mais il est aussi fidèle à Dracarys Music. Le Rap est selon lui un milieu où il y a beaucoup “d’opportuniste“. Le rappeur rend hommage par deux fois à Eric Abidal.

Benab est un amoureux de Sevran. Il l’a montré à de nombreuses reprises dans ses lyrics. Son clip se passera loin des bling bling de circonstances en bas d’un bâtiment à Sevran. Une fête des voisins d’un genre très particulier.