lundi 1 mars 2021

Chanje – Keur

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

Chanje est un rappeur originaire de Velizy dans le 78. En 2020, le rappeur dévoile son projet « Pacemaker » en collaboration étroite avec Herman Shank qui compose tous ses morceaux. L’opus de présentation de Chanje signé chez Wagram lui assure une place de choix parmi la scène montante du rap français. A la sortie de l’opus, il expliquait son style un peu singulier au magazine Interlude : « J’écoute beaucoup de musique, j’ai pas mal d’influences et comme je l’ai évoqué, je chantais avant de rapper. Le fait de chanter c’est une bonne chose, ça me permet d’avoir une palette très large. « 

Sa seule préoccupation, c’est la cohérence de son projet. Après avoir dévoilé son single inédit « DDL« , le rappeur de l’Ouest parisien continue son ascension avec « Keur« , une live session où il fait la preuve de sa facilité lyricale, et de son bagout.

A l’écoute de la session de Chanje, on est tenté de revenir à la sentence de Seth Gueko dans le titre « Titi Parisien » : « Rapper vite ça veut pas dire rapper bien« . Car sur une prod( gangsta rap de l’éternel Herman Shank, le rappeur place ses couplets sans forcer, avec une bonne maîtrise technique. Lyricalement il reste égotrip et ne fait pas dans la dentelle mais pas il n’y a pas d’effusion inutile d’agressivité et de violence.