Pour ce quatrième freestyle de la série des WeLaRue, Da Uzi nous offre un son authentique comme il a l’habitude de faire. Il le dit lui même “Mon pouvoir c’est juste ma voix, ma force c’est juste mon vécu“, et son vécu est réel, pas comme ces rappeurs qui s’inventent en vie (Cf: Réel de Kery James). En effet, Da Uzi qui vient de Sevran a connu plusieurs séjours en prison avant de se concentrer sérieusement sur le rap. Après sa signature chez REC. 118 depuis fin 2017, il y a eu la série de freestyle La D en personne qui comportent 10 volets puis il a sorti la mixtape Mexico qui a fait de bons chiffres la première semaine. Il fait donc parti des artistes à suivre et il semblerait qu’avant d’envoyer, on l’espère, un album ou une nouvelle mixtape, il essaie de rester dans le game en envoyant les freestyles WeLaRue assez régulièrement depuis le mois de Juin.

Cette quatrième partie intitulée Laisse nous permet de confirmer son adage qui est Vrai 2 Vrai. Oui, car le texte transpire le vécu, les thèmes sont habituels mais ils sont amenés et décrits de manière concrète, incontestée. Il manie également sa voix avec une aisance particulière, on a même l’impression que c’est une autre personne car il prend d’un coup une voie très aiguë. Pas besoin de vocodeur, il est son propre son synthétique. Le clip est au service non pas de son texte mais plutôt de sa marque de vêtement V2V, cela devient un outil de placement de produit tout en renforçant l’idée qu’il ne raconte que son vécu car cela fait partie de sa vie. On voit un petit du quartier livrer les ensembles directement à domicile tandis que la page Instagram des ensembles est clairement montrée. Comme on le sait c’est exactement comme cela que ça se passe dans les quartiers lorsqu’une marque est créée, la livraison et le paiement se déroule tout d’abord de manière “sauvage”. A la fin du clip, on a même les photos des clients de la marque avec les ensembles, Da Uzi nous montre que désormais il ne se concentre que sur le rap et sur sa marque de vêtement, et c’est pour notre plus grand bonheur !