mardi 11 août 2020

Denzo – Matin, midi, soir

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

Le jeune Tupac du rap français a encore frappé, celui qui représente fièrement son quartier de la Grande Borne à Grigny, Denzo, sort un nouveau titre clippé Matin, Midi, Soir. Trop longtemps ce quartier n’a pas bénéficié de la lumière méritée alors que des groupes comme La Comera ou LMC Click ont grandement contribué au rap français. Denzo envoie du lourd depuis quelques temps et contourne cette malédiction, le clip en 48h s’est placé en top tendance Youtube.

Denzo se définit comme le Tupac du rap français, et en effet, on y voit une ressemblance tant les textes sont engagés et profonds parfois même à l’opposé des clichés sur le rap. Il est courageux dans ses propos quand il pointe du doigt les contradictions de chacun « On espère le paradis, pourtant on bicrave l’enfer ». Il émet des constats en utilisant des tournures de rimes marquantes « Triste vie à la base on était des footeux, nos daronnes voulaient qu’on deviennent des baveux, et on a fini menotté, à deux doigts de manger la cantine à ry-fleu ». Avec son incroyable maturité il se place comme un haut parleur de la cité « J’raconte ma vie en même temps j’raconte celle de tout le monde ». Jamais il ne glorifie la rue car il est conscient de ce qu’elle cause, avec une certaine tristesse il remarque que bon nombre de ses connaissances sont en prison « Grigny est vide, les frérots c’est quand qu’ils sortent. » Il utilise une prod mélancolique de Kiima Beats avec un flow tranquille, plus lent que d’habitude en laissant place à la mélodie.. Le clip de Playzer illustre cette vie dont il parle avec Bilel Chegrani, acteur ayant joué dans divers courts métrages et actuellement dans le film Vampires dispo sur Netflix. Bilel est partagé entre cette vie à patienter en bas du hall toute la journée pour attendre les clients et l’envie de se ranger avec la femme qui fait battre son cœur, on le voit partager des moments de complicité avec elle sur Paris. A la fin du clip, on le voit regarder sa montre et on se demande si il va finir par rentrer reprendre place à son poste ou si il va rester avec elle.

Denzo qui sait aussi bien envoyer et kicker salement, comme il l’a prouvé plus d’une fois sur ses mixtapes Atrocité et Atrocité 2, s’essaie à un autre style plus calme, plus mélodieux avec Matin, Midi, Soir ou encore sur son précédent titre où il passait d’un flow lent à un flow rapide en fonction de ce qu’il racontait. Malgré la malédiction qui plane sur les artistes grignois, il montre encore une fois qu’il faudra bien mettre au centre de la carte du rap Grigny avec lui à sa tête.