Tout juste signé sur AllPoints chez Believe Digital, le rappeur marseillais vient tout juste de signer son premier projet “Ce que l’on vit”. Ce qui différencie Elams des stars marseillaises c’est que le rappeur a une véritable street crédibilité. De plus, le marseillais accumule déjà des millions de vues sur des titres comme “M.S.T” ou encore “Le Son qui fout le Darwa”. Bien que la cité phocéenne soit devenue l’épicentre du rap club avec des têtes d’affiche comme Jul, Naps ou encore L’Algérino, le rappeur continue à faire des sons “street” plus rappé et moins chanté. Ce n’est pas le cas cette fois-ci. Car Elams a choisi de clipper son featuring avec Marwa Loud sur le titre “Ghetto” extrait bien sûr de son album “Ce que l’on vit”.

“Ne fais la Helel, ensuite tu roules du derch” 

Pour sa part Marwa Loud n’a absolument plus rien à prouver. La chanteuse signée chez Purple Money comme Lartiste marche sur les traces de ce dernier. Et son dernier album “Loud” très club porté par des tubes comme “Fallait Pas” lui a permis de décrocher un disque de platine. Une petite prouesse pour un premier album. Souvent comparé à Jul pour ses chiffres de vente astronomiques, la jeune strasbourgeoise ressemble au rappeur marseillais dans la mesure où le public se reconnaît en elle. Son authenticité et sa simplicité, son refus du bling bling outrancier, en fait une bonne représentante d’une jeunesse qui n’a pas forcément besoin de rêver matérialisme, gangster et grosses gamos. Les thématiques de ses morceaux notamment sont très évocateurs pour les jeunes.

Pas de surprise pour “Ghetto” qui est totalement club. Le premier couplet chanté par Marwa Loud donne le ton du morceau. Elams poursuit sur le même ton laissant de côté son penchant street le temps d’un morceau. Marwa est de l’Est de la France, mais le morceau est totalement marseillais dans sa conception, et il est totalement estivale. Ce n’est pas un hasard si Marwa et Elams s’ambiancent autour d’une piscine dans une villa de rêve qui n’est pas sans rappeler la fameuse maison du “Freestyle PSG” (“Matuidi Charo” bien sûr). Le clip réalisé par “XCV films” est dans le format. Morceau d’été efficace !