jeudi 8 avril 2021

ISK – Vérité 3

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

« La vérité sort de la bouche des enfants » et de ISK ! Le rappeur est un pur produit du 77. Il n’a pas sauté les étapes dans sa carrière. Après une série de freestyles « Acharné » sur un Daymolition devenu arène du rap français, ISK dévoile « Le mal est fait« , un opus très complet. La force du rappeur c’est un phrasé tout simplement exceptionnel, un flow grave et cassé, et surtout une grande technicité. Il fait partie des jeunes rappeurs les plus prometteurs. Il y a quelques mois, ISK participait à la compilation « Carbozo » avec un titre ultra scénarisé intitulé « Dans le réseau« .

« Vérité » de ISK c’est un petit classique du rap français. Les deux premiers épisodes ont été lancés à Planète Rap à Skyrock. Pour ce troisième épisode il revient avec un titre ultra kické à contre courant d’un Game qui privilégie le mouvement Drill à l’heure d’aujourd’hui.

Et c’est un véritable déchaînement verbal. Le rappeur ne s’embarrasse pour conter son vécu sans filtre, un discours dont lequel beaucoup de jeunes vont se reconnaître. La prod est signé Aribeatz et As Royal Beats. La réputation du premier n’est plus à faire. Il place des prod’ un peu partout. C’est à lui que l’on doit par exemple le freestyle « Tiguere da Lacrim ». La prod’ est loin d’être oldschool, même elle laisse le champ à ISK pour un kickage d’anthologie.

ISK est engagé artistiquement mais pas seulement. Il rend hommage à Tunisiano des Sniper mais aussi à Zyed et Bouna à la fin de son clip. Ces deux jeunes avaient perdu la vie alors qu’ils tentaient d’échapper à un contrôle de Police. Le rappeur a toujours été engagé sur les problèmes de société.

A la réalisation, Black Anouar vient compléter la dream team. Le réalisateur vient tout juste de sortir du clip « Astronaute » de Youssoupha. Un visuel considéré par beaucoup comme l’un des meilleurs du Prim’s Parolier avec des références à la culture africaine. Et quand on connaît les exigences de Bakary Potter. C’est un exploit.