samedi 31 octobre 2020

Kanoé – Bizness

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

Kanoé c’est un peu le cauchemar du scout. Il rappe depuis ses 12 ans en bas âge, fume, marave des bagnoles avec des battes de baseball, et joue au « Petit Frère » d‘Iam. Le titre de « L’école du Micro d’Argent » semble avoir été écrit pour ce rappeur petit mais costaud, très jeune mais plus technique que la plupart des trentenaires. Depuis plusieurs semaines, le rappeur laisse échapper des street clips avec des freestyles très égotrip, et puissant, une façon de montrer qu’il est loin d’être seulement un buzz.

Tout commence pour Kanoé lorsqu’il tape un freestyle avec ses potes. Le morceau est relayé par Vald, Booba le valide puis Remy l’invite dans son Planète Rap. C’est le début de la belle histoire pour Kanoé qui garde la tête sur les épaules. Dans son passage chez Konbini, il rappeur que « La Coc c’est pour shlags » et qu’il en prendre jamais. On est rassuré il a à peine 15 ans.

Avec « Bizness », le rappeur renoue avec les street clips et le style égotrip qui lui réussit bien. Technicité de flow, et lyrics plutôt censés avec une référence à Scorsese qui pourrait être le grand père du rappeur, Kanoé est vraiment pas loin d’être grand… rappeur.