Keblack – En quelques années il est devenu une figure de la pop urbaine, il est même à placer parmi les précurseurs du genre, étant aussi l’un des premiers à avoir intégré l’afro dans le milieu du rap. Depuis, que de chemin parcouru. Son premier album “Premier étage” porté par le hit “Bazardée” a fait de lui une figure incontournable du game. Puis il a poursuivi son oeuvre en plongeant ses auditeurs un peu plus loin dans son univers avec “Appartement 105”.

Voyou – C’est le 15ème titre de ce deuxième album. Produit, évidemment, par l’invévitable Djazzi (“la prod ne t’appartient pas”), on est ici face à un titre caractéristique du regain de street que l’on a pu entendre dans les derniers albums de KeBlack et Naza. Pourtant toujours aussi entraînant, le son parle de rue et on retrouve le rappeur dans un clip sombre réalisé par le talentueux Nicolas Noel (qui réalise un week-end de folie avec aussi l’excellent court-métrage Vargas pour Franglish et Alonzo). En somme, tout ce beau monde arrive à rendre la rue mainstream, et on ne va pas s’en plaindre !