Immense… C’est le seul adjectif qui nous est venu en tête à l’heure d’écrire cet article. Que dire désormais ? Nous pourrions revenir sur l’actualité de Kery James, sur son album à venir “J’rap encore” et puis résumer rapidement le morceau sorti à l’instant ; mais toutes ces considérations nous ont semblé bien lointaines après l’écoute du titre en question.

“C’est pas juste de la musique, c’est plus que de la musique.”

Nous les premiers, avons pris l’habitude d’écouter de la musique pour nous divertir, pour danser, pour “s’enjailler”. Et il n’y a aucun mal à ça, mais nous en avions presque oublié la sensation de prendre une claque, la décharge émotionnelle immense que peut provoquer l’écoute d’un titre. Kery est là pour nous le rappeler.

Dans ce nouveau clip, il raconte l’histoire vraie d’Amal Bentounsi dont le jeune frère a été assassiné par la police. Pas de politique ici, juste un story-telling qui se suffit à lui même. Pas d’opinion, seulement une histoire, un parcours. Celui d’une femme qui a su dire non. Non à l’injustice. Et puis enfin dire oui, oui au bonheur, oui à l’épanouissement. Un titre d’une justesse pudique et touchante, que l’on ose d’ores et déjà placer parmi les plus grands classiques de Kery, tant on estime qu’il y aura sa place. Dans un superbe clip signé Leïla Sy et sur une prod de Coolax, Kery James a su, à nouveau, traverser notre cœur.