Dernièrement, le rappeur était en featuring avec SCH dans la musique « Puto » tournée dans sa ville,  « Marseille », aujourd’hui il revient sur ses racines avec un texte et un clip des plus prenants. Kofs évoque une fois de plus un sujet sensible qu’il traite avec une aisance lyrical à couper le souffle. La réalité c’est comme d’autres rappeurs avant lui (Lacrim, French Montana), Kofs dispose d’une véritable street crédibilité. Il n’a pas besoin de jouer au voyou.

Dans cette musique le rappeur décrit son entourage mais regrette également des proches partis beaucoup trop tôt. Le clip a été tourné dans une cité de la ville Phocéenne  en proie à la violence. Cette ambiance à la fois sinistre et aussi si pleine de vie, plusieurs longs métrages dont notamment le film « Chouf » l’ont déjà dépeint avec un réalisme surprenant.  Mais l’artiste est philosophe et il ne craint pas la mort.. Réalisé et produit par COMM en réalisant un travail très pointu, cette musique risque de devenir un véritable bijou. C’est un concentré d’authenticité que nous offre Kofs comme à chaque fois.

« Je serais mieux la haut la terre ne me va pas »