Lord Esperanza fait partie de ces artistes qui ont à cœur de bâtir un univers recherché, pointilleux, esthétiquement parlant. Et surtout, il fait partie de ceux qui réussissent l’exercice avec brio ! Accompagné par Romaric Baudoin à la réalisation, le rappeur de 22 ans nous propose un clip qui fait sens et qui se regarde autant qu’il se lit.

« J’traverse la ville le soir, à la recherche de mon bonheur » . L’univers que nous propose aujourd’hui Lord Esperanza s’est assombri. Il est plus personnel et nous donne l’occasion de mieux appréhender ses pensées plus profondes et son rapport compliqué avec les femmes. Un rapport à la fois facile au niveau de la séduction mais qui devient très compliqué lorsqu’il s’agit de parler de sentiments.

Le clip est froid, autant dans ses couleurs que dans son décor, et la production faite par Majeur-Mineur se marie à merveille aux mots de l’auteur. Comme si les 3 personnes avaient travaillé ensemble et en même temps sur ce clip, le rendu est extrêmement pertinent et bien fini. On ne peut que vous conseiller de garder un œil attentif jusqu’au 5 mai, date de la sortie de l’album Columbia dont « Illusoire » est le premier extrait.