Révélation incontestable de l’année 2018, Maes a explosé avec le titre “Madrina” en featuring avec Booba. L’album “Pure” est disponible sur toutes les plateformes depuis novembre 2018. Avec près de 20 000 copies vendues en première semaine d’exploitation, le rappeur se place dans le haut du panier des rappeurs indépendants.

En dehors du clip “Madrina” consacré au mentor (au féminin) de Pablo Escobar qui flirte avec les 31 millions de vues aujourd’hui, Maes a également clippé “Avenue Montaigne” et “Billets Verts”.

IL sort justement le troisième clip extrait de “Pure” avec “Mama”. Contrairement aux apparences, “Mama” n’est pas un hommage du rappeur à sa génitrice. Le titre du single est plutôt lié au refrain du morceau.

Une production instrumentale signée Ceci-T pour un rendu explosif de la part de Maes. Quelques notes aiguës de piano viennent taper un sample mélancolique, et un beat ultra puissant.

Le clip reste somme toute assez classique mais il y a une magie qui ressort de l’oeuvre de l’artiste. C’est un rookie à surveiller de très près.