Nahir qui représente la chakalerie du 93 revient avec l’un de ses freestyle Fin de Couplet. Ce jeune rappeur de la cité de l’amitié à Bobigny n’en est pas à ses débuts car il fait de la musique depuis 10 ans. Il a démarré avec son groupe L.E.D.G dont le feat Chaque matin avec Key Largo les a fait découvrir à un plus large public. Déjà reconnu dans la profession pour sa technique ou encore son flow il a été invité plusieurs fois à performer en live notamment dans le Planète Rap d’Hayce Lemsi, ou encore l’émission Couvre Feu d’OKLM avec GLK ou encore dans le Rentre dans le Cercle de Fianso. En juin 2019 il est apparu sur la compilation des studios 50K aux côtés de poids lourds comme Ninho, Niro, Gradur, Koba avec son titre en solo H.V, un gros morceau égotripé.

Son freestyle Fin de couplet est le 5 ème, il avait entamé les 4 premiers à la cadence d’un par semaine mais il s’était arrêté pour finalement reprendre avec celui-ci. Le couplet étant la partie principale d’une chanson, ne faire que des fins de couplet est très astucieux. En effet, dans la structure d’une chanson il est nécessaire qu’il y ait au moins deux couplets et un refrain répété plusieurs fois ; le refrain c’est ce qui va être retenu par les auditeurs et marquer les esprits. Seuls les grands artistes peuvent prétendre faire des chansons sans refrain tout en réussissant à garder ses auditeurs, on pense notamment à Kery James (J’rap encore) ou encore Diam’s (Si c’était le dernier) qui peuvent se le permettre. Nahir y arrive aussi très habilement, dans ce freestyle il est impressionnant au niveau technique car il change plusieurs fois de flow au cours du son.

Nahir se distingue par une voix puissante et une aisance lyricale, lui permettant de démontrer l’étendu de son talent sur des productions très différentes tantôt trap, mélodiques ou boom bap. On attend l’épisode 6 pour savoir ce qu’il nous réserve.