lundi 10 août 2020

Niska feat Madrane – Bandit Chef

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

On avait l’habitude d’entendre Niska sur ses morceaux et freestyles invectiver la justice de « Libérez Madrane !« , c’est désormais chose faite car son compère de toujours, que l’on retrouve depuis ses premiers pas dans le rap, est sorti récemment de Fleury. Après avoir collaboré avec lui sur Gros bonnet en 2015 ou encore sur le hit Matuidi Charo qui a contribué à accorder un nouveau statut à Niska, on retrouve ce duo sur ce nouveau single Bandit Chef dans lequel ils rendent hommage à Pop Smoke.

Tout deux ont décidé de faire ce clin d’œil au rappeur New yorkais en faisant un morceau sur une prod. très drill de MDK. En effet, Pop Smoke qui est décédé suite à une attaque à main armée dans sa résidence, était une véritable figure pour le mouvement et est considéré pour certains comme le nouveau King de New York succédant donc à 50 Cent. Niska a souvent été décrit comme l’un des boss de la trap, statut qu’il refuse car il le trouve trop réducteur, il se considère comme un rappeur et non spécialement un trappeur, il le prouve ici en balançant son incroyable couplet sur le rythme un peu plus lent accompagné d’un tempo modéré caractérisant la drill. Les thèmes utilisés sont très sombres, c’est la rue sans fioritures avec tout ce qu’elle a de violence « C’est qui qui veut qu’on s’la mette ? Eh la police interdit de rentrer au quartier, c’est les flash-balls contre les mortiers« . Les deux rappeurs apparaissent dans le clip de Chill (DA Uzi feat Maes Le dire; NazaLoin de moi) comme des chevaliers des temps modernes représentant la maison Charo dont le fanion apparaît allumé par les flammes. L’autre clin d’œil à Pop Smoke se fait par la coiffure et la tenue. Ils ne sont plus simplement rappeurs mais héritiers et représentants du blason Charo qu’ils agitent du haut de leur monture à Evry « On vient du 91, tu sais qu’on a faim ». Ces chevaliers 2.0 se retrouvent non pas autour d’un banquet mais dans des clubs ou encore à la cité parce que comme dit Madrane « C’est nous les boss, on fait des gosses, on fait du cross« . 

Si le but était de nous choquer c’est réussi, non seulement ils nous prouvent qu’ils peuvent s’illustrer dans un nouveau style et en l’occurrence le plier mais en plus on a le droit à un clip de qualité mêlant l’univers chevaleresque à celui de la drill ! Cette chanson vient s’ajouter à son album Mr Sal sorti en Septembre dernier qu’il défendra sur scène à partir de janvier 2021.