Pit Baccardi est une légende du Rap. Il a commencé chez TIME BOMB avant de faire un tour par le Secteur Ä. On se rappelle encore de son énorme feat avec Mystik et Rohff sur le titre “On Fait Les Choses” extrait de la compilation “Première Classe”. Le grand frère de Dosseh n’a peut être pas sorti énormément d’album mais sa plume a irradié le Rap français comme lorsqu’il a dédié un titre à sa mère intitulé “Si Loin de Toi”. Dosseh consacrera près de 20 plus tard un couplet à son père sur le titre “Habitué” : “J’retournerai à mon père comme les fleuves retournent à la mer”. 

Mais le Lion vient de tourner ses yeux vers l’Afrique. A l’époque, ses potes du Secteur Ä ont déjà lancé la première fusion entre l’Afro et le Rap avec “Bissa Na Bisso”. Pit Baccardi a lancé le label Empire véritable centre névralgique du métissage entre l’Afro et le Rap. Ce qui à l’époque de Passi et son Bissa Na Bisso était un rêve inachevé commence de plus en plus à prendre forme avec l’Afro Trap notamment et MHD. Mais le retour de Pit Baccardi en featuring avec Magasco est loin d’être Afro Trap. Le rappeur mythique est plus dans l’afro calme type Sidiki Diabaté. Il y a une vraie poésie dans le “Trop parler” des deux artistes. On attend beaucoup du label de Pit Baccardi. 

@le_z_de_ze_z #METOO je me suis pris une droite dans un aéroport. J'ai pas fait de prison ... Mais #BalancetonRappeur Mec !