Rémy est un rappeur d’Aubervilliers qui a explosé en fin 2017 avec son énorme freestyle Remynem au Planète Rap de Hornet La Frappe. En mars 2018, il confirme son buzz en sortant son premier album C’est Rémy qui se rapproche de plus en plus du disque d’or chaque jour. Dans cet album, on retrouve pour seul featuring son mentor Mac Tyer, qui l’a fait signer chez Def Jam, dans les deux titres Comme à l’ancienne et Memento Mori.

L’artiste du 93 a réussi à toucher le cœur de son public avec son écriture très poussée et mature sur des productions enivrantes. C’est sûrement ce qui a persuadé le rappeur Fianso de l’appeler pour l’unification de leur département pour l’album 93 Empire, album dans lequel Rémy apparaît sur le banger La maille, accompagné de Hornet et Kalash Criminel. Rémy a ensuite fini sa magnifique année avec deux collaborations : Mac Tyer sur Parlement et Nouvelle époque, tirés de l’album C’est la Street mon pote, et avec Sinik sur Enfants Terribles.

Après avoir été classifié comme un rappeur conscient par son public à cause de son écriture très recherchée, il fait son retour en 2019 avec un son qui le fait sortir de sa zone de confort : Friendzone, dans lequel il parle d’une femme avec qui il entretient des liens proches. Sur une production d’ Ovaground, il raconte une histoire aussi drôle que touchante, en gardant donc son écriture très particulière. Le clip réalisé par Lucas Sensi et Alain Guilherme, qui avaient déjà réalisé les clips de J’ai vu et On traîne, met le jeune artiste dans chacune des situations qu’il raconte de façon humoristique. On note la touche de chant qu’apporte Rémy et qu’on a déjà pu noter dans le passé notamment dans Dans le binks, titre de son dernier album où il s’essaye avec brio à un style différent de son style d’origine.
En attendant un album “presque fini” selon les termes de Rémy, branchez votre casque et écoutez vous ce petit bijou !

By RgH