La connexion SAF feat Bolémvn c’est la dernière en date entre deux jeunes rookie de Paris et Marseille et elle s’appelle Jolie.

Saf, c’est un pur produit du quartier des rosiers à Marseille tandis que Bolémvn lui vient du désormais célèbre 7binks d’Evry. Malgré la distance, les deux rappeurs ont l’air d’alter égos comme s’ils avaient toujours rappé ensemble. En plus d’avoir presque le même âge ils sont tout deux considérés comme des artistes prometteurs dont on attend les projets. C’est d’ailleurs de ce futur premier projet solo de SAF  que le titre Jolie est extrait et qui raconte l’histoire de deux charos qui n’arrivent pas à leur fin avec la femme convoitée.

Le son mélange plusieurs styles, plusieurs rythmes, plusieurs mélodies avec les sonorités afro sur lesquelles leurs flows se calent avec aisance. On les retrouve ici sur un exercice qu’ils maîtrisent tout deux car ils sont bien connus pour être des artistes complets pouvant présenter différentes couleurs musicales. C’est une prod très travaillée de Carter Prod (Hola de Cheu-B), Mr Punisher (Booba, SCH, Tory Lanez) et Sygger Beats (Kpoint) avec un mélange entre frappe avec le son de la grosse basse et douceur laissant place à de la mélodie qui permet l’enjaillement.

Les deux rappeurs nous racontent leur mésaventure car ils expliquent avoir eu de grands projets de nuit torride avec leur Jolie “Jolie, Bonne oui je la veux dans mon lit“, pour cela ils ont pensés, à tord, que le matériel allait suffire pour appâter leur proie “j’ai le bolide allemand, j’ai fait le plein de coco, ce soir on fait ça salement” ; sauf que la Jolie n’étant pas intéressée par le matériel, le plan a complètement échoué “j’ai rêvé de la toucher mais c’était pas possible, elle m’a dit qu’elle voulait que je la mette bien mais c’était de l’ironie“. Ce genre de situation n’est pas glorieuse pour les hommes qui évitent en général de les raconter, au profit de celles où ils sont arrivés à leur fin, c’est donc un thème assez rare dans le rap, qui est souvent poussé à son extrême niveau misogynie et faisant passer la plupart des femmes pour des michtonneuses sans cœur intéressées par l’argent. On peut féliciter Bolémvn et SAF qui montrent également leurs échecs avec les femmes.

Le clipmaker Colin L., qui s’est déjà occupé de quelques clips de Key Largo ou encore du 7binks comme ceux de Kodes, Shotas et même Koba LaD met Jolie en image en mettant en valeur les deux rappeurs malgré le fait qu’ils nous racontent un échec. Ils sont tout deux habillés pareil et apparaissent vraiment comme des doubles, ce qui a un sens au vu de leur style musical très proche et du fait qu’ils vivent la même situation. Ils sont entourés de femmes mais il n’y a aucun échange avec elles, elles sont autour d’eux mais ne les touche à aucun moment, même dans le bolide allemand elles apparaissent toutes ensembles dans la voiture et eux sont à l’extérieur. Dans d’autres plans au terrain de basket Factory, sûrement à Evry, elles sont bien présentes habillées en pompom girl mais même résultat, elles font leur échauffement dans leur coin sans vraiment prêter attention au deux infortunés.

C’est une très bonne connexion dansante qui apparaît au bon moment pour nous réchauffer un peu en ce mois froid de Janvier et alors que l’actu musicale est un peu moins dense. On attend de voir ce que les deux artistes nous préparent chacun de leur côté car une chose est sûre ce n’est que le début.