Deux des plus fins limiers de Bendo Music (qui travaille également avec Kery James), ont décidé de s’associer sur le morceau “Ma Planète”. Le titre est extrait du prochain projet du rappeur Sam’s qui devrait voir le jour début 2019 : “Deus ex Machina”. Avec ses deux précédents titres “Bernard” (en réponse aux phases sevranesques du journaliste Bernard de La Villardière) et “Pas de Paix”, le Bordelais a fait ses armes dans un rap engagé et très subversif. Lino l’avait annoncé lorsque le Rap n’était pas encore devenu le Rap Game dans le morceau “Boxe avec Les Mots” : “Qui peut prétendre faire du Rap sans prendre position”. Leçon que l’ancien footballeur a apparemment retenu comme son collège Sétois, Demi Portion. Ce sont les héritiers d’un Rap de message, où le fond compte autant que la forme. Ce n’est pas pour rien si le fondateur du Demi Festival a lancé une série “Le Dictionnaire”, véritable pamphlet contre l’intolérance des siens qui entrent dans un autre “âge des extrêmes”.

Le titre “Ma Planète” a été produit par le jeune génie Noxious, dont on ne cesse de vous parler tant on pense que son talent va éclabousser le rap français, il s’associe ici avec l’incontournable et désormais mythique Cehashi (“Cehashi c’est De Vinci / P*.* Je suis la Joconde” I YoussouphaPolaïroid Experience), quelle connexion ! Compositeurs émérites, ils lancent un son Trap avec quelques notes de piano loin du Boom Bap que Demi Portion affectionne. Sam’s pour sa part se ballade entre les sous genres de Rap. Dès le départ l’ambiance est posée. Les deux artistes signés chez Bendo sont maquillés comme des guerriers Kanaks. Ils sont habillés de blanc un peu comme sur une cover de … Disiz. Sam’s et son acolyte traite de la violence, et de la violence des images.

Car sur ce clip “Allright” (Kendrick Lamar) à la française tourné en Noir & Blanc par Original Kids, la violence est palpable. Interrogé sur le sens de ce clip par Ze Z et Krow de Rapunchline, il a déclaré :

“Au delà de la violence elle même c’est le traitement médiatique et la manière dont cette violence est mise en spectacle qui est montrée , on est aujourd’hui dans une société de consommation du sensationnel.” Sam’s

Le final est grandiose. Sam’s reste droit sur sa ligne : prendre position.

 

@le_z_de_ze_z #METOO je me suis pris une droite dans un aéroport. J'ai pas fait de prison ... Mais #BalancetonRappeur Mec !