mercredi 11 novembre 2020

Sein feat Sirius Trema – Fin de Semaine

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

Sein c’est l’évolution voulue de la musique urbaine. Depuis bien longtemps déjà, la musique urbaine s’est affranchie des barrières sociales. Des groupes comme Colombine aux diverses influences musicales, ou des artistes résolument Pop comme Gims, Dadju ou Aya ont extirpé la musique urbaine des quartiers. Sein c’est un tout autre délire. Balthazar et Joseph sont à la fois compositeurs, auteurs et interprètes. Il naviguent entre les genres sans s’enfermer dans le diktat des tendances de la musique urbaine ni dans un carcan boom bap. Au milieu du rap, de la Pop, et indiscutablement de références électroniques, il y a Sein.

Pourquoi « Sein » tout d’abord ? Ils déclarent avec beaucoup d’humour au magazine Pokaa : « Sein, pour les seins d’une femme tout simplement. Ça mettait tout le monde d’accord, tout le monde aime ça et puis il y avait un jeu de mots en plus puisqu’on s’est rencontrés en cours d’allemand, et que « sein » en allemand veut dire être. Ça marche bien. ». Oui l’humour c’est peut être la seule constante dans l’œuvre de ce duo qui a déjà fait les premières parties de Therapy Taxi. Et le groupe signé chez Panenka Music n’a pas hésité à faire une collaboration avec les deux jeunes parisiens. Le titre « Illy » s’arrache sur les réseaux avec un million d’écoute. Therapy Taxi, Colombine, Sein, autant de groupes qui deviennent un genre à force d’éviter de s’enfermer dans un style qui leur est spécifique.

Signé chez Chapter Two, ils reviennent avec un nouveau clip qui porte bien son nom : « Fin de semaine« . Le sujet a déjà été évoqué Tryo… avec « La tête à l’envers« , ou encore Faf LaRage avec « P*.* de soirée de merde« , la gueule de bois fait partie de l’héritage musical. Ils signent la production instrumentale à deux. Mais cette fois, le mix final a été l’œuvre d’un certain N.kf qui le dit on y est pour beaucoup dans la fondation du monde onirique des « Deux Frères » de PNL.

Joseph et Balthazar chantent le Week end conformément à l’esprit parisien avec en featuring un petit Sirius Trema, un pote de toujours. Clip aussi transgressif qu’un clip bon esprit, et bonne humeur, loin des égotrips et des égocentrismes d’un rap qui quelques fois tourne en rond.