Encore une fois, le leader d’Africa Jungle chante son amour de l’Algerie. Déjà dans son titre « Guérilla » extrait de l’album « Fruit du démon », le rappeur avait consacré un titre à son pays natal. Un disque d’or plus tard pour son premier album solo justement, Soolking n’a rien perdu de son amour pour sa terre natale.

Il y a plusieurs jours, l’Algerie a connu un soulèvement pacifique. Lorsque le président en exercice Abelaziz Boutelflika a voulu se représenter. Il a été poussé au renoncement par des milliers d’algériens manifestant dans les rues. Finalement, le président a décidé de ne pas se représenter.

Soolking a dédié ce titre à la liberté naissante dans son pays. Un grand moment d’émotion.