Il y a plus de 6 mois, dans la nuit du 11 au 12 Août, DJ Arafat s’éteignait dans un accident de moto. Orphelin, le monde de la musique pleure le roi du coupé décalé, celui que l’on appelle aussi “Daishi”. Quelques jours après sa mort, c’est tout le monde de la musique qui multiplie les hommages pour l’artiste originaire de la Côte D’Ivoire. Puis la semaine dernière, le “Yôrôgang” et Universal se mettent d’accord pour dévoiler un inédit de DJ Arafat, le titre “Kong”.

Les “Chinois” (fan de DJ Arafat) attendaient ce moment depuis longtemps d’autant plus que le titre avait été retiré une première fois des plateformes pour un problème de droit d’auteur. C’est un titre complètement tribale que nous rend ici Arafat. Le clip atteint le million de vues de YouTube pendant une semaine. Et Universal sort une réédition du dernier album de ArafatRenaissance. C’est “l’opération disque d’or” censé rendre à l’artiste tout ce qu’il a cherché de son vivant.

C’est au tour de Vegedream de rendre hommage au Daishi. A sa mort déjà, l’artiste du mondial victorieux des bleus en 2018, avait eu une grosse pensée pour l’idole de la Chine. Dans un titre qui sort près d’une semaine après le titre “Kong”, Vegedream consacre un titre entier à Dj Arafat. Dans les lyrics, dans le choix de la composition instrumentale, et en tournant le clip en Côte d’Ivoire, Vegedream rend un magnifique hommage au Daishi. Le clip finit sur des images du DJ.