lundi 6 juillet 2020

Yassin – Moncler

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

Yassin, ce jeune rappeur de 22 ans issu de Pantin (93) est apparu pour la première fois dans le paysage musical en saluant tout le monde il y a un peu plus d’un an avec une trilogie de freestyles intitulés Hola Buenos Dias. Depuis, tout est allé très vite, il a fait preuve d’une productivité hors norme avec une seconde série de freestyles intitulés GTO, il a d’ailleurs été invité sur le planète rap de Kofs lors duquel il a interprété le numéro 4. On a également pu le retrouver dans le planète rap d’Hayce Lemsi lors duquel il a montré ses talents. Cette fois-ci on le retrouve sur son premier EP Le temps d’un hiver sorti le 12 Juin 2020. Sur cet EP comportant 12 tracks on peut retrouver des chansons qui sont sorties avant le projet comme Hami, Taildé ou encore Ma Rihanna. L’une des chansons et clip que l’on peut découvrir c’est Moncler.

Moncler fait référence à la marque de doudoune haut de gamme connaissant une grande notoriété dans les quartiers que ce soit en France ou aux Etats-Unis. Cette doudoune fait partie du starter pack du rappeur, la marque est souvent citée dans des chansons comme celle de 21 Savage, Lil Uzi Vert, Lil Baby. Au niveau de rap français, Booba va en parler dans Caesar Palace afin de montrer à quel point il a de l’argent « J’achète pas Moncler c’est pas assez cher ». Yassin quant à lui, en parle non pas par rapport à sa valeur financière, mais pour montrer qu’il se protège avec cette grosse doudoune face à l’hiver. Comme il le dit « J’avance tout seul dans la vie / J’remonte le zip de la Moncler », cette image permet de voir qu’il s’arme face à l’hiver en fermant sa doudoune. L’hiver est une personnification de la vie qui comporte des épreuves et qui est froide et difficile comme cette saison. Il va tenter de se protéger en se blindant comme le montre le clip d’Hanni Azzoug, qui diversifie les projets comme des clips avec B-NØM ou des spots publicitaires notamment pour Adidas ou Starbucks, où il est armé tantôt de sa lampe torche et tantôt d’une arme. Dans l’un des deux cas il essaie de trouver la lumière dans la nuit et dans l’autre c’est pour se protéger. On retrouve la thématique du projet car il y a une partie où il se trouve dans une ambiance hivernale lorsque la neige tombe sur lui. Sur une prod d’Ayrton il donne un ton très mélodieux tout en restant mélancolique face à la perte d’êtres chers  « Comme beaucoup sont partis l’été, ici la ville s’enneige ».

Comme il le dit lui-même, il va neiger tout l’été. Une bonne raison d’écouter ce projet afin de se prémunir avant les grosses chaleurs qui arrivent et qui va permettre de se rafraichir.