jeudi 6 août 2020

Zamdane – Padmé

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

Le rappeur d’origine marocaine brille à Marseille avec son verbe depuis son arrivée. Deux projet « 20’s » et « Z » avant de passer à la « Chrysalis« . De son projet, Zamdane vient de rendre un merveilleux « Padmé » homonyme d’une princesse de la première trilogie Star Wars qui a connu un sort tragique. Zamdane prend tout le rap à contre-courant.

A Marseille, Jul a imposé son tempo, ses disques « D’Or et de Platine« . La mode est au titre « club« , au son « à la jul » plein d’ambiance mais qui délaisse quelques fois les mots pour le tempo. A ce rap ambiancé, Zamdane oppose la poésie d’un amour émaillé de douilles. Le titre a été composé par Jerzeÿ dans les nuages. Un bpm lent comme sur un titre de PNL, et Zamdane nous transporte dans une passion impossible, dans l’agonie des sentiments.

La réalisation signée par Zephyr montre un plan séquence (sans interruption) sur un soleil qui se couche (comme sur Star Wars) d’une « Padmé » masquée (loin de la vulgarité du quotidien) qui rejoint un Zamdane devant un paysage qui contraste avec sa mélancolie. Il a un talent énorme.