Année un peu paradoxale pour Aya Nakamura. Depuis sa signature chez REC 118, la jeune chanteuse d’Afro Pop paraît inarrêtable. Avant la sortie de son album éponyme, Aya sort “Djadja”. Le titre est très vite certifié single de platine.

C’est son album “Nakamura” qui est ensuite certifié disque de platine début décembre quelques semaines après sa sortie. Entre Shay et Marwa Loud, deux artistes qui évoluent dans un style très différent, la jeune femme fait sa place. Et ce ne sont pas les rumeurs qui la voient en couple avec Niska qui risquent de briser son image.

Mais déjà à la fin de l’année 2018, Aya N est invité au NRJ Music Awards. Lorsqu’elle interprète son titre, les deux animateurs écorchent son nom (Nikos Aliagas et Lio). Un mépris affiché dont le monde de la musique urbaine se serait bien passée. Soutenue par son public, la chanteuse fera front.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Mon nouvel album #Nakamura est disponible ❤

Une publication partagée par LANAKAMURANCE 🉐 (@ayanakamura_officiel) le

Il y a quelques heures en revanche, une fan de la chanteuse a posé avec un BlackFace et des cheveux bleus. La référence à la cover du dernier album de la signature de REC 118 ne fait aucun doute. Le BlackFace ne passe pas.

La chanteuse réagit vivement sur les réseaux sociaux. Qu’il s’agisse d’un hommage ou d’un acte volontairement raciste, il s’agit d’un geste très maladroit. On se rappelle qu‘Antoine Griezmann avait fait l’objet d’un lynchage en règle après avoir posé avec un BlackFace.

Ce genre de chose n’est pas accepté. Cependant, malgré quelques incidents de parcours, Aya Nakamura s’installe tranquillement dans le paysage urbain avec une force de caractère notable.