Mais si souvenez vous ! Il y a un peu plus d’un an, Booba et Kaaris, deux mastodontes du rap Français se balayaient avec leurs équipes chargées de testostérone dans l’aéroport d’Orly. Après des années de clash, le Duc du 92i et son alter ego de Sevran en avait gros sur le cœur, rappelons qu’avant cet entretien impromptu Kaaris avait déclaré « vouloir boire le sang de Booba ». A l’heure d’internet et des chaînes « d’information » en direct, la nouvelle s’est répandue comme une épidémie. Et tous les pays du monde se sont moqués de la « sauvagerie à la française ». Profitons-en pour rappeler au monde, comme aux médias français, que le rap ne se limite pas qu’à ça, et que le clash entre Booba et Kaaris était très particulier.

C’est maintenant sur le terrain économique que l’on cherche à atteindre les deux rappeurs. Booba et Kaaris ont déjà été jugés au pénal. Ils ont écopé 1 an de prison avec sursis et 80 000 euros d’amende. Ils sont désormais jugés au civil. Et les différents protagonistes de l’affaire comme la boutique de Duty Free ou encore la société aéroport de Paris réclament en totalité près de 800 000 euros aux deux artistes devant le tribunal. Le verdict est attendu avant Noël !