Le combat de l’octogone a définitivement fait couler plus d’encre que d’hémoglobine. Cette petite histoire commence un matin de Noël 2018 vers 10 heures du matin. Dans le désordre général provoqué par l’arrivée du Père Noël ou de ses alter égo (père et mère la plupart du temps) pour les enfants. B2O propose à K2A de se battre en public et dans un octogone.

Avant tout cela, les deux rappeurs avaient improvisé un combat dans un octogone très particulier autour du terminal d’Orly. Cette petite escapade champêtre leur avait valu près d’un mois de détention provisoire et près de 10 000 euros d’amende. A tous ceux qui imaginaient que le rappeur du 92 et son rival du 93 se détestaient pour le buzzomètre, ils devront désormais se faire à l’idée qu’ils étaient prêts également à faire de la prison pour leur rivalité. La haine entre Booba et Kaaris est aussi vieille qu’elle n’a aucun sens, les deux hommes avaient pourtant réalisé un featuring sur le titre “Kalash” extrait de “Futur” de Booba.

Puis de fil en aiguille, la fameuse affaire de l’octogone est devenu le sujet préféré de journalistes des sites hip hop devenus malgré eux relais aux insultes proférés par les deux rappeurs sur les réseaux sociaux. Après plusieurs mois d’un suspense insoutenable tandis que les deux hommes ont même réalisé quelques distrack (dont le fameux octogone) l’un pour l’autre, OhPlai sorti de nulle part (comme bien souvent) trouve un promoteur pour un combat qui n’avait d’existence que sur Instagram.

Alors les deux adversaires s’empressent de signer le contrat. Et finalement la SHC suisse annonce le combat à Bâle pour l’automne prochain. Mais cet affrontement dans la paisible ville suisse ne plaît pas à tout le monde. Et il se trouve que Bâle interdit le combat sur son sol. Retour au point de départ ?

Rien n’est moins sûr puisque Booba vient d’insinuer le contraire en Insta Story après un entraînement intensif.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by ZeZ XXI 🌗 (@zez_xxi) on