« En plus, lorsque vous êtes humilié en tant que personne noire, on vous demande d’accepter».

Plusieurs mois se sont écoulés depuis la coupe du monde et le discours d’Obama sur l’exemplarité de l’équipe de France de football. Difficile d’être passés à côté de « la news du moment » : le clash entre Eric Zemmour et Hapsatou Sy dans l’émission « Les terriens du dimanche ». Ou plutôt le clash d’Eric Zemmour contre Hapsatou Sy, et le choix (mauvais selon Zemmour) qu’a fait sa mère de l’appeler par ce prénom à sonorité sénégalaise.

Les réactions pleuvent. Certains s’offusquent, d’autres sont scandalisés. Les réseaux sociaux sont inondés de messages sommant Zemmour de présenter ses excuses… Ce qu’il ne fera pas… pour l’instant du moins. Les débats sur ce que c’est d’être « français », sur le fait de devoir, encore en 2018, justifier de sa religion ou de ses origines sont visiblement sans fin.

Les stars ou personnages publics prenant la parole suite à cette polémique ont bien entendu été nombreuses. Lilian Thuram (champion du monde, France 98) notamment, réagit et s’exprime sur la réalité de vivre en tant que « personne de couleur noire » en France. Son point de vue, mêlant sagesse, tristesse et un brin de ce qui ressemble à du désenchantement, mérite attention. Booba l’a compris et a souhaité diffuser ses propos via son propre compte Instagram, accompagnés d’une légende laissant entrevoir son estime pour l’ex-footballeur :

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Champions du monde…

Une publication partagée par KOPP92i (@boobaofficial) le

By Claire G.