booba-est-sur-le-point-dobtenir-son-dernier-titre

Booba est sur le point d’obtenir son « dernier titre » !

par ZeZ XXI

Boo­ba est sur le point d’obtenir son « der­nier titre » ! La car­rière de Boo­ba en solo com­mence avec l’album « Temps Mort ». Le rap­peur n’est pas avare en sto­ry-tel­ling. Avant la sor­tie de « Ultra », il annonce que cet opus sera le der­nier. Puis il lance son single « Kanya », petit clin d’œil à son « Des­ti­née » de « Temps Mort » comme si il vou­lait bou­cler la boucle.

 

20 ans d’avant-gardisme !

 

Si l’on doit faire un bilan avec la car­rière du DUC, on pour­rait dire qu’il a anti­ci­pé la plu­part des ten­dances en France. Lorsqu’il dévoi­lé « 0,9 », opus qui marque l’arrivée de l’autotune en France, B20 est cri­ti­qué par les gar­diens du temple. 10 ans plus tard, l’autotune s’est géné­ra­li­sé dans l’industrie.  Il s’en amuse dans le titre « Trône » : « Depuis 0.9 ils cri­ti­quaient mais ont tous sai­gné l’autotune ». Boo­ba est sur le point d’obtenir son « der­nier titre » !

 

Le rap­peur a aus­si par­ti­ci­pé à l’éclosion de la Trap Music en France en sou­te­nant des artistes comme Kaa­ris ou Gra­dur, avant-gar­distes dans le domaine. Et il est aus­si le fon­da­teur de la chan­son urbaine avec d’autres rap­peurs qui s’est véri­ta­ble­ment géné­ra­li­sée dans le rap fran­çais. Boo­ba va décro­cher le titre qui lui manque.

 

Booba va décrocher le titre qui lui manque.

 

B20 c’est aus­si le rap­peur de tous les records. Il a bâti sa car­rière sur le modèle des grands rap­peurs amé­ri­cains comme Jay‑Z ou Dr Dre. Entre­pre­neur à suc­cès, il a lui aus­si ten­té de mon­ter un empire avec ses marques de vête­ments, sa marque de whis­ky et ses pro­jets de réseaux sociaux ? Boo­ba va décro­cher le titre qui lui manque.

 

Mais tout au long de sa car­rière, Boo­ba n’a jamais réus­si à obte­nir un disque de dia­mant. Il ne faut pas faire d’anachronisme.  Le disque de dia­mant en 2001 est plus dif­fi­cile à obte­nir qu’en 2021 car le rap n’était pas la musique la plus popu­laire en France, et les pla­te­formes de strea­ming n’existaient pas. L’industrie du disque était sur­tout frap­pée par le phé­no­mène du pira­tage. Mais avec « Trône », le rap­peur est à 12 000 exem­plaires (488.117 ventes tous sup­ports confon­dus ) d’obtenir le dia­mant. Serait-ce le sacre ? Boo­ba va décro­cher le titre qui lui manque.

À la une