Personne ne sait vraiment comment il doit envisager la chose. A quelques heures de l’ouverture des cadeaux de Noël le 25 décembre, Booba a lancé un sacré défi à Kaaris : se battre dans un lieu public (type U-Arena) avec quelques règles qui procèdent de la boxe ou d’autres sports de combat.

Les casiers judiciaires dans “le Game” des deux frères ennemis sont aussi longs et épais qu’un dossier de demande de visa vers les USA à partir de l’Iran… A une époque, Booba et Kaaris rappaient ensemble autour de deux ou trois “Kalash” porté par Therapy (le Beatmaker et Producteur qui était quelque part le troisième élément de cette Triade).

Depuis les choses ont bien changé et ca va de mal en pis. Après quatre années de clash, d’humilations, et de vidéos débordantes de créativité, les deux hommes en sont venus aux mains à Orly devant les caméras des chaines d’information nationales qui ont trouvé là un moyen d’égayer quelque peu un été un peu morne niveau actu.

 

View this post on Instagram

 

@rapunchline @boobaofficial

A post shared by Ze Z’ (@le_z_de_ze_z) on

Cet été, les deux hommes ont même été enfermés en détention provisoire pendant un mois avant d’être libéré. Au jugement, ils ont dit regretter leur geste. Comme le dit très bien le rappeur Kofs dans “Cette année là” : “Pour éviter la prison, est ce que c’est vraiment Haram de mentir à la juge ?”

Cela n’a pas suffi à la Justice, puisque malgré leur libération, Kaaris et Booba ont écopé de peines plus lourdes que les réquisitions du Procureur de la République (censé représenter l’Etat Français). Et depuis ils ne sont toujours pas calmés.

Depuis le 25 décembre, il n’y a pas un jour sans que Booba et Kaaris ne s’envoient des mots doux sur les réseaux sociaux. Et même si tout le monde peine à y croire, ce combat aura apparemment bien lieu…

Dernière provocation en date, Booba a déclaré en Insta Live qu’il serait même prêt à combattre Kaaris pour un Kebab. Pour remettre un peu les choses dans l’ordre, les deux hommes sont en plein dans l’administratif. Ils cherchent à signer un contrat pour régler leurs rapports au moment du combat.

Booba précise qu’il n’attend aucune récompense et qu’il pourrait même affronter le rappeur de Sevran pour un Doner. Le combat en revanche risque de rapporter beaucoup plus en termes de revenus publicitaires et pas seulement aux deux protagonistes.