Il y a une semaine, Kaaris annonçait dans l’émission “Les Grandes Gueules” sur RMC que le combat tant attendu de l’octogone aurait lieu en Tunisie au mois de Juin. Par ailleurs, le rappeur de Sevran acceptait certaines conditions de son adversaire y compris la clause kebab frites d’une importance primordiale à en croire le DUC.

C’était sans compter sur le verbe de Booba qui refuse de se battre en Tunisie pendant le Ramadan. Il avait annoncé un pays frontalier de la France pour que “les supporters puissent venir”.

Dernière polémique en date, B2O vient de donner des explications en “mandarin” pour son refus. Accuser de “Parler Chinois” par son adversaire, B2O se défend.  “Parler Chinois” dans le langage “familier” signifie plus clairement “parler pour rien dire”. Booba se déguise et lâche à un Kaaris, qui vraisemblablement est déjà en Tunisie :

Toi avoir refusé Belgique moi refuser Tunisie toi trouver un pays limitrophe et moi niquer mère toi…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Toi avoir refusé Belgique moi refuser Tunisie toi trouver un pays limitrophe et moi niquer mère toi…

Une publication partagée par KOPP92i (@boobaofficial) le