C’est vraiment devenu une drôle d’histoire. Il y a quelques mois, Kaaris et Booba ont signé un contrat relatif à l’octogone avec un promoteur suisse : La SHC. En premier lieu, le combat devait se tenir à Bâle le 30 novembre. Il faut rappeler que l’organisation a versé un acompte à la salle pour l’organisation du combat.

Finalement la ville de Bâle a interdit le combat sur son sol de peur de voir les supporters de Kaaris et ceux de Booba de se battre à même les rues. Mais en bon promoteur, la SHC a finalement trouvé une solution de rechange en organisant le combat à Genève.

Au dernier moment cependant, Kaaris a décidé de se retirer s’attirant les foudres de la SHC. L’organisateur du combat vient de diffuser un post sur Instagram dans lequel il revient sur les obligations des deux challengers. Ils ne feront pas d’exceptions.

 

View this post on Instagram

 

@boobaofficial @kaarisofficiel1

A post shared by SHC MMA (@shc_mma) on