Booba et Medine font partie des rappeurs qui comptent en France. Si le leader du 92i, principal artisan du succès du groupe Lunatic, est un des fiers représentants du gangsta Rap, le rappeur du Havre pour sa part a préféré la voie d’un rap plus engagé. Difficile de mettre les rappeurs dans des cases, cependant avec sa série “Enfant du Destin” et ses différents coups de gueule médiatiques, Médine tente vraiment de passer un message sociétal. A différents titres, le rappeur Booba dérange autant que Médine mais pour d’autres raisons.

Au niveau de leur actualité, Booba a sorti deux titres en featuring, le premier avec Maes sur “La Madrina”, le second avec son poulain Bramsito signé sur son label  Sept Corp. Quant à Médine, après la sortie de “StoryTeller”, il a balancé le single “Brassens” dans les bacs.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par KOPP92i (@boobaofficial) le

Les deux hommes ont sorti la même vidéo sur Instagram. Il s’agit d’un visuel de Kylian MBappé lorsqu’il n’était encore qu’un enfant.  Le footballeur alors âgé de 8 ans, répond à la polémique de l’époque sur les quotas raciaux évoqués pour le foot français par Laurent Blanc entre autres, en affirmant que les plus grands joueurs français de l’histoire (à l’exception de quelques Cantona, Platini et autres) étaient “des noirs et des arabes”.

Les deux hommes avaient déjà posé ensemble sur les réseaux sociaux. Il s’étaient également envoyé quelques messages quand Booba était en prison. A la fin de la vidéo, on retrouve quelques notes d’une instru inédite et un titre : “Kyll”

Alors un feat ?

@le_z_de_ze_z #METOO je me suis pris une droite dans un aéroport. J'ai pas fait de prison ... Mais #BalancetonRappeur Mec !