« C’est léger » : 2G, le nouveau phénomène de Mac Tyer dévoile son premier EP !

par ZeZ XXI

Mac Tyer a déjà par­ti­ci­pé à l’é­clo­sion de Rémy. Si ce der­nier a d’a­bord pri­vi­lé­gié le boom bap sur son pre­mier pro­jet « C’est Remy », il fait aujourd’­hui preuve de plus de poly­va­lence depuis son der­nier pro­jet « Remy D’Au­ber ». En réa­li­té, la seule constante chez le rap­peur d’Auber c’est le verbe tran­chant. Comme 2G, la nou­velle pépite décou­verte par Mac Tyer, les hommes du Géné­ral sont à l’aise avec leurs mots. Peut être que l’an­cêtre du rap fran­çais en a fait son prin­ci­pal cri­tère de sélec­tion lui qui à l’é­poque avait réuni tout le gra­tin du rap fran­çais dans un « Juge­ment » sans appel…

2G dévoile son pre­mier pro­jet « C’est Léger ». Et ce n’est pas si « Léger » que ça. Le rap­peur rend un pre­mier opus orien­té street avec des fea­tu­rings logiques de Mac Tyer sur « Ma Véri­té » et notam­ment de Rémy sur « Sau­ver ». Véri­table carte de visite du rap­peur, 2G déve­loppe sur­tout une forme de poé­sie urbaine dans le pro­jet. Un art aus­si per­du que le rap à texte. L’en­semble du pro­jet a été pro­duit par Prof366or, un beat­ma­ker que l’on retrouve chez Rémy comme chez Mac Tyer.

Ins­pi­ré par les pères fon­da­teurs de la deuxième géné­ra­tion comme Boo­ba ou encore Lacrim, le rap­peur qui s’af­fran­chit par ailleurs de toute forme d’o­bé­dience, retrans­crit ses bles­sures de jeu­nesse depuis tou­jours sur le papier.

Une décou­verte d’un artiste poly­va­lent qui a déci­dé de dévoi­ler un pre­mier pro­jet nature, authen­tique, enfin comme lui.

On vous laisse décou­vrir son projet

À la une