L’année 2019 est loin d’être finie et compte déjà de grosses sorties niveau albums de rap FR, comme par exemple Destin de Ninho, Deux Frères de PNL, Les étoiles vagabondes (et l’expansion) pour Nekfeu ou plus récemment Mr Sal de Niska. Avec les albums qui vont arriver sur les trois prochains mois, cette année sera donc une grande année pour tous les amateurs de rap français.

Et l’événement de ce début d’année c’était bien la sortie de l’album tant attendu “Deux frères“, le 5 Avril dernier. On se rappelle de la communication toujours plus ingénieuse du duo des Tarterêts (91) avec le live Youtube de plusieurs heures, le clip de “Au DD” sur la Tour Eiffel pour annoncer la sortie du projet, les Uber personnalisés ou encore la gigantesque affiche posées dans le 91 pour le clip du morceau Deux frères. Tous ces éléments ajoutés aux performances musicales du projet ont permis à Ademo et NOS d’exploser les ventes, pour un disque de platine (+100 000 ventes) obtenu en seulement 5 jours d’exploitation. Certifié depuis triple disque de platine, l’album se rapproche doucement du diamant, qu’ils avaient déjà obtenu auparavant pour leur deuxième album “Dans la légende“.

Les deux frères ont donc longtemps partagé le sommet des Charts avec Ninho cette année dont l’album Destin a aussi cartonné, mais ils ont été plus récemment rejoints par Nekfeu et ses étoiles vagabondes. Le rappeur parisien vient d’ailleurs de dépasser légèrement le duo de Corbeil-Essone dans les ventes, signe de la réussite de son projet.

Misant également sur une communication élaborée, le membre de l’Entourage a innové en sortant d’abord un documentaire au cinéma le 6 Juin dernier. Il a ainsi réussi à rassembler plus de 100 000 personnes dans les salles pour assister à la diffusion des “Étoiles vagabondes“, documentaire qui précédait la sortie de l’album. Après un excellent démarrage (quasiment disque d’or en une semaine sans les ventes physiques), Nekfeu a surpris tous ses fans en proposant deux semaines après la sortie un autre projet nommé “Expansion” et qui vient compléter le premier. 34 titres au total, ça valait le coup d’attendre si longtemps après la sortie de Cyborg en Décembre 2016.

Nekfeu a aujourd’hui vendu 324 379 ventes après 13 semaines d’exploitation tant que PNL en est à 323 399 ventes en 19 semaines soit 6 semaines de plus !

Le succès était attendu et est au final assez logique. Une promotion innovante avec le documentaire, des morceaux variés proposant plein de styles différents et des featurings de qualité comme Damso, Vanessa Paradis, Nemir ou encore Alpha Wann pour une vraie démonstration de passe-passe qu’on avait rarement vu depuis Lunatic, comme ils le disent eux-même sur le morceau (Qui peut l’faire mieux que nous à part Lunatic en passe-passe ?). Et au moment où l’album pouvait un peu s’essouffler, la sortie sur Netflix du documentaire (fin Août dernier) a permis de relancer l’album, le film permettant de mieux appréhender l’album et sa création, en révélant par exemple le rôle majeur de Diabi dans cette réussite.

C’est donc une belle performance pour le leader du Seine Zoo Records et son équipe, qui se rapproche petit à petit du disque de diamant (qu’il avait lui aussi déjà connu avec son premier album Feu) en gardant sa ligne de conduite depuis le début, à savoir peu d’exposition médiatique et toujours en équipe.

Pour les parisiens, vous pourrez le retrouver ce soir à l’occasion de la première édition du BAAM Festival, un festival organisé par une association qui lutte pour l’accueil et l’aide aux migrants, et dont il est le parrain. Sur scène à ses côtés de nombreux artistes comme Kalash Criminel, Dinos ou encore Oxmo Puccino pour une soirée placée sous le signe du partage et de la solidarité.