Booba Vs Damso – La tension date de leur séparation suite à la sortie de l’album Lithopédion. En effet, ce projet signait la fin du contrat du belge dans l’écurie du Duc. Suite notamment à plusieurs divergences quant à la sortie de l’opus en question et à d’autres projets de Damso en parallèle (court-métrage avec Joey Starr…), aucun accord de prolongation n’a pu être trouvé. S’en est suivi une guerre froide entre les deux artistes, Booba ne digérant qu’à moitié les derniers « écarts » de son poulain, tandis que ce dernier déclarait partir en bons termes souhaitant bonne continuation à ses anciens partenaires.

Clash ? – Puis vinrent les premières vraies tensions entre les deux hommes. En interview chez Trace Damso affirmait n’avoir rien à se reprocher. Booba répondait donc dans la foulée et les choses s’envenimaient. Puis vinrent les premières réapparitions musicales de Damso et ses premières références à son ancien contrat. D’abord dans son featuring avec Orelsan, puis plus récemment, hier en fait, dans son featuring avec Nekfeu.

« Ouais, t’as un compte certifié mais t’as pas de followers, tricheur (Dems)
Les maisons de disques sont des salopes, c’pour ça qu’elles font des avances
J’f’rai pas deux fois la même erreur
Donne-moi ton cœur que j’écrase mon mégot, c’est à toi que je parle donc fais pas ton De Niro
J’ai pris des grammes et j’ai perdu des kilos, t’assumes pas ta calvitie comme Ne-Yo »

Des paroles que Booba a estimé lui être destinées. Et qui le sont forcément en partie, au moins concernant la maison de disque (92i est signé en licence avec Capitol, la filiale d’Universal). Il a donc réagit en story Instagram : « Ne joue pas au con petit… ». « On n’était pas des salopes quand on t’invitait sur tous les albums, titres pour te faire un nom ».

Une déclaration à laquelle Dems a souhaité réagir à son tour en déclarant que lorsqu’il avait cité son nom (cf. « Dix Leurres » : “Des fils de pute j’en ai vu beaucoup, « sans Booba t’es rien du tout » / J’dis pas le contraire mais c’est Dieu qui donne et puis c’est tout” cela avait toujours été positif. En profitant au passage pour annoncer que sa mixtape QALF sortirait cette année en indépendance.

Mais visiblement le Duc ne l’entendait pas de cette oreille et a violemment répondu à Damso :