vendredi 30 avril 2021

Damso se confie sur le racisme dont il a été victime ! (Vidéo)

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

Depuis le Jeudi 29 Avril, le projet QALF Infinity de Damso est disponible sur toutes les plateformes de streaming. Il vient compléter le projet QALF, sorti en Septembre dernier, avec 11 nouveaux titres.

Pour l’occasion, l’artiste Belge est passé sur France Inter hier matin pour La Matinale, au-coté de Léa Salamé. Divers sujets ont été évoqués, et notamment le racisme, dont Dems a été victime dès son arrivée en France.

« Quand je suis arrivé, la première chose qu’on m’a dit c’est rentre chez toi sale noir » raconte Damso, une réalité qui ne choque pas le Belge, conscient de l’existence de ce genre de pensées.

Originaire de Kinshasa, l’artiste et ses parents ont été contraints de fuir le pays suite à la guerre civile, une époque où Dems a été témoin de violences qui le marqueront et marqueront ces textes. Arrivé en Belgique alors qu’il était encore un enfant, il a donc été confronté à ce racisme dont il fait part à Léa Salamé.

Le souci, c’est qu’il n’y a qu’à lire quelques commentaires sur Twitter pour comprendre que ce racisme est aujourd’hui banalisé, et qu’il faut continuer de le combattre.