jeudi 1 octobre 2020

Damso, totalement apaisé, va fêter la sortie de QALF à Kinshasa ! (Vidéo)

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

C’est sans doute le rappeur le plus énigmatique de sa génération. Damso commence sa carrière avec « Batterie Faible » un peu après son passage Trap dans le « Pinocchio » de « Nero Nemesis« . Déjà le titre « Amnésie » retiré des plateformes de streaming fait polémique non tant pour le problème de droit d’auteur du titre, mais surtout parce que Dems produit un morceau très « épicé » sur le suicide. La teneur un peu dramatique et surtout subversif de son propos se développe ensuite sur « Ipséité » certifié diamant. L’album « Lithopédion » troisième du nom est aussi synonyme de sa fin de contrat avec le 92i de B2O. Il claque la porte, laissant derrière lui, un mentor qui deviendra très vite son pire ennemi.

Damso n’a pas attendu la sortie de « Lithopédion » pour annoncer « QALF« . Le projet devait prendre la forme d’une mixtape, et sortir depuis de nombreuses années. Ce sera sans doute un album qui est déjà en précommande sur un site spécialisé. Le rappeur a aussi placardé des affiches en France, en Belgique et au Congo, partout où il est passé en fait. Selon les premiers chiffres qui nous sont parvenues il y a plus d’une semaine, il a déjà réalisé 10 000 ventes en précommande. Cela laisse miroiter une sortie réussie.

Depuis quelques heures, les compte « The Vie » et celui de Damso sur Insta publie des vidéos du rappeur à Kinshasa.