Sorti la semaine dernière, le troisième projet de Maes intitulé Les derniers Salopards était omniprésent sur les réseaux cette semaine. Si certains morceaux reviennent souvent, surtout les featurings (Booba, Ninho et Jul) d’autres semblent également sortir du lot comme l’excellent Elvira avec un Maes tranchant et agressif ou Imparfait, plus mélodieux et mélancolique.

Quoi qu’il en soit, il y en a pour tous les goûts sur cet album et c’est bien là la force d’un projet réussi. Ajouté à cela une promo intelligente avec de bonnes interviews, deux singles comme Street et Distant qui ont cartonné et attiré l’attention autour de la sortie du projet, mais aussi un petit jeu de Booba sur Instagram qui ironisait sur sa présence ou non sur l’album, et vous obtenez un gros score en première semaine.

C’est peu de le dire, puisque le rappeur de Sevran (93) a cumulé 38 536 équivalents ventes en une semaine d’exploitation. Un score énorme qui vient récompenser un album tout aussi lourd, et un artiste qui commence à s’installer parmi les têtes d’affiche de cette “nouvelle génération”. Avec une telle première semaine, Maes n’aura pas de mal à aller chercher le disque d’or (+50 000 ventes) qu’il avait eu avec Pure, et sûrement un Platine (+100 000). Félicitations !