lundi 6 juillet 2020

Hamza réagit à la mort de George Floyd en évoquant son père décédé..

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

Un drame à frapper l’ensemble des américains la semaine dernière. Les images d’un George Floyd agonisant sont toujours dans toutes les têtes. Au cours de son arrestation, un afro-américain, se fait sévèrement empoigner par un agent de la police. Le policier pose son genou contre sa nuque et appuie. Pendant de longues minutes, George Floyd va supplier l’agent de police de s’arrêter. Il trouvera la mort dans un homicide auquel on prête le caractère d’involontaire selon la justice américaine. Les agents chargés de son arrestation seront bien entendu jugés. Mais la Justice ne fait pas revenir les morts.

En France, l’IGPN constate une banalisation de l’utilisation du Flash Ball tandis que 212 enquêtes ont été confiées à la Police des Polices cette année. Partout les témoignages pleuvent sur les bavures policières. Les crises économiques, un racisme patent au sein de l’organe policier dans la plupart des pays, provoquent ces égarements, ces drames en série.

Hamza vient tout juste de dévoiler un petit EP en « 140 Bpm« . Le rappeur belge n’a pas l’habitude de faire de la politique. Mais il a tenu à réagir à ce drame monstrueux avec un tweet ravageur.