Le New York a consacré un dossier entier à un incendie qui a ravagé un entrepôt en 2008. Le Universal Studios Hollywood situé en Californie contenait des milliers d’enregistrements sonores qui sont perdues à jamais faute de backup. En France, le site de Radio Mouv’ est revenu sur cette affaire. Un héritage entier se trouve désormais englouti.

Selon un rapport confidentiel datant 2009, plus de 500 000 Masters de sons ont disparu. Parmi ceux ci on retrouve des enregistrements d’Ella Fitzgerald, Billie Holiday, Duke Ellington, Ray Chrales, B.B. King ou encore Chuck Berry.

Le Rap également se voit amputer de son héritage avec des pertes irrécupérables concernant 50 cent, Snoop, 2Pac ou encore Eminem. Une histoire longtemps gardée secrète par Universal qui craignait le mécontentement des fans et des artistes…