Les années 2018′ et 2019′ ont été riches en rebondissement pour Kaaris. Incarcéré en détention provisoire cet été à cause d’une rixe à Orly avec Booba, le rappeur finit par écoper de sursis à son procès ainsi qu’une amende de 10 000 e.

Alors que les deux rappeurs disent regretter leur geste au tribunal, ils n’arrivent pas à tenir plus de 3 mois, puisque le jour de Noël, le DUC propose à Kaaris de se battre à mains nues dans un octogone. Quelques jours seulement avant la sortie du troisième volet de son opus “Or Noir” (le premier volet a lancé sa carrière), voilà que le rappeur du 93 est embourbé dans un tourbillon médiatique qui est encore bien présent près de quatre mois après le début de l’affaire.

Invité dans l’émission “Clique Claque” sur la Clique TV de Mouloud Achour, K2A a eu l’occasion de s’exprimer sur un sujet très particulier. Selon lui, certains rappeurs éviteraient d’associer leur image à la sienne de peur d’être “grillés” par Booba. Ainsi certains rappeurs refusent les featuring avec Kaaris au prétexte que ce serait prendre position dans son clash avec Booba.

De plus, le rappeur du 93 insinue que tout est fait pour que l’attention soit détournée de sa musique et repose sur son clash avec Booba. Mais le rappeur de Sevran s’en accommode.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

@kaarisofficiel1

Une publication partagée par Jero (@jeroofficiel) le