Les rois de la sapologie vous le diront. Philippe Plein est le roi du Bling Bling. Le créateur allemand a amené sa touche streetwear au sommet du luxe. Le magazine GQ a décidé de consacrer une série à ce géant de la mode qui est également chouchouté par la plupart des rappeurs français et plus particulièrement par le rappeur Lacrim. Que ce soit dans ses textes, ou dans la vie de tous les jours, le rappeur du 94 est submergé par la marque la plus représentative du luxe urbain. Dans le troisième épisode de la série “King of Bling” dédié à la marque par GQ, le magazine a donné la parole à Lacrim. Sur le rappeur les initiales PP rutilent toujours !!

Le rappeur qui vient de sortir la deuxième saison de sa série “Force et Honneur” vient de donner sa version de Philippe Plein :

« “Je me lève, j’ai la vue sur la mer. Bébé j’dois raccrocher, il y a Philipp Plein qui m’appelle. Il fait beau, il y a le soleil. Mais mon coeur, il y a les affaires… C’est une punchline que mon public aime beaucoup. Quand je suis en concert, je ne chante pas la phrase. C’est le public qui la chante. A l’époque je me rappelle, j’avais fait un clip qui s’appelait ‘Carte de la Vieillesse’, où j’avais mis les modèles avec les gros requins, il y avait des gros requins imprimés.

Cela ne se faisait pas trop en France, sur n’importe quelle marque. Cela avait marqué, je me rappelle que quand je venais dans les boutiques, les vendeurs disaient que tous les jeunes venaient et demandaient le même modèle que Lacrim avait dans son clip. C’est une histoire d’identification et Lacrim dans sa musique, dans son créneau est crédible. Et je pense que la marque est crédible aussi. Il y a une crédibilité derrière tout ça ».

@le_z_de_ze_z #METOO je me suis pris une droite dans un aéroport. J'ai pas fait de prison ... Mais #BalancetonRappeur Mec !