jeudi 1 octobre 2020

« LMF » : Les chiffres de vente midweek de l’album de Freeze Corleone dévoilés ! (Photo)

Devenir rédacteur chez Rapunchline

T'as l'âme d'un journaliste, t'es super motivé et tu t'y connais bien en musique urbaine ? Si tu penses avoir toutes ces qualités, contacte-nous par mail pour rejoindre notre équipe de bénévoles.

C’est définitivement l’album de cette rentrée 2020. Attendu par beaucoup, la Menace Fantôme de Freeze Corleone aura tout de même traversé quelques difficultés avant de sortir, comme ce boycott de la Fnac annoncé seulement quelques jours avant l’échéance.

Loin de décourager l’artiste du 667, le projet a vu le jour le 11 Septembre dernier, et pas à minuit mais à 2 heures de matin, ce qui aura aussi provoqué la panique de « l’ekip » sur Twitter, qui n’en pouvaient plus d’attendre. Au final, l’album est bel et bien là, et ceux qui militaient pour sa sortie depuis des mois maintenant ont bien remercié leur artiste.

Le lendemain de la sortie, on pouvait retrouver deux titres du projet dans le Top 5 sur Genius Mondial : l’intro de l’album Freeze Raël et le d’ores et déjà légendaire Rap Catéchisme avec Alpha Wann. La performance est à souligner quand on connait la discrétion de cet artiste, bien loin de toutes sortes de promo.

Tout le mérite revient donc à son talent en tout premier lieu, mais aussi à son style unique qui a su fédérer une fanbase ultra solide autour de lui. Il le dit d’ailleurs lui-même : « S/o la secte chaque jour, j’serais rien sans l’lobby ». Il faut quand même se rendre compte de la performance de Freeze qui arrive à se hisser au sommet du Rap Français avec ce projet, sans rien changer de ce qui fait son identité : de grosses prod aux basses presques saturés comme sur Freeze Raël et des textes bourrés de phrases tranchantes et parfois « choc » qui feraient trembler la plupart des radios.

Mais c’est exactement ce qu’on aime chez lui, et ce que l’on attend quand on l’écoute. Et le succès est bien là, la Menace Fantôme est dans toutes les oreilles, même celle de Raheem Sterling qui rejoint la secte et qui a partagé sur Twitter la punchline : « j’leur mets des soupapes comme Sterling ». Une belle publicité de plus pour le représentant du 667.

Tous ces éléments se retrouvent dans les chiffres, et conduisent Freeze à réaliser un démarrage impressionnant avec 15 325 exemplaires vendus en mid-week (3 jours d’exploitation). Bien que les chiffres ne mesurent pas la qualité d’un projet et qu’il soit important de se faire sa propre opinion, ça fait plaisir de voir des albums comme celui-là cartonner de la sorte, alors qu’ils n’apparaissent pas forcément « calibrés » pour ça.

Félicitations à Freeze Corleone pour ce succès bien mérité qui ne semble pas prêt de s’arrêter. La Menace Fantôme plane au-dessus de nos têtes pour un bon bout de temps, et c’est tant mieux !