Il y a quelques jours, Médine et Booba sortaient leur clip “KYLL” tourné à Alger dans une ambiance de polémique. Le rappeur du Havre le précise lui même dans le titre :

“Une polémique par mois, mais je reste jovial”.

Du côté de Booba ce n’est pas beaucoup mieux puisque le rappeur est surtout connu “du public de BFM TV” (pour son rap par le commun des mortels) pour son altercation à Orly avec Kaaris. Il a d’ailleurs  décidé d’enfoncer le clou en organisant un combat de boxe public avec son rival de toujours.

Voir cette publication sur Instagram

@rapunchline @medine_officiel @boobaofficial @marine_lepen

Une publication partagée par Ze Z’ (@le_z_de_ze_z) le

Entre gangsta rap, et rap conscient le featuring entre Booba et Médine, aux faux airs de Lunatic (premier groupe de Booba qui a sorti “Mauvais Oeil” est surtout une collaboration entre deux rappeurs que tout opposent sauf … la polémique et la musique.

Dans le titre qui est sorti quelques semaines avant le clip, Médine réserve une petite punchline à Marine le Pen. Deuxième dans la dynastie Le Pen derrière Jean Marie et avant Marion, le leader d’extrême droite certes moins virulent que son paternel continue d’alimenter le débat politique avec son hostilité à l’Europe et à tout ce qui touche l’immigration.

“Pour le birthday de ma niña, j’commande Marine en piñata” Medine – Kyll

Dans le clip de “Kyll”, les deux rappeurs ont carrément mis en scène la punchline de Médine. Marine le Pen se retrouve en piñata massacré par des enfants basanés. Outrage pour les uns, véritable bonheur pour les yeux pour d’autres.

Quoi qu’il en soit, le leader d’extrême droite a réagi sur Twitter à la “polémique”. Elle prend l’affaire de la pinata très au sérieux :

Quant à Médine, il a répondu avec beaucoup d’humour car finalement caricaturé en islamo-gauchiste par le bloc identitaire, le rappeur du Havre combat le racisme et l’intolérance au jour le jour. Ce n’est sans doute pas un Tweet de Marine Le Pen qui va l’arrêter.

Le clip de Kyll est d’ores et déjà disponible !