En 24 h, le destin de Kalash a basculé. Samedi soir, le prodige martiniquais se produisait sur la scène de l’Accor Hotel Arena aux côtés de la star internationale Drake. Le rappeur canadien est l’une des plus grandes étoiles qui brille outre atlantique.

Quelques heures plus tard, selon les témoignages de certains riverains qui n’ont pas manqué de filmer l’interprète de “Après l’automne”, Kalash a eu quelques “différents” avec sa Porsche sur l’avenue des Champs Elysées à Paris. La plus belle avenue du monde avait déjà souffert du passage des gilets jaunes.

Dans la nuit de samedi à dimanche, le rappeur s’est fait arrêté par les forces de la police judiciaire. Les images de son arrestation ont tourné tout le week end. Diffusées par la plupart des médias spécialisés et même par les médias traditionnels, le rappeur n’a pas donné de nouvelles depuis son placement probable en GAV.

Ce week-end, sa mère a réagi sur France O. Elle a d’abord voulu défendre son fils qu’apparemment la France ne comprend pas tout à fait. En revanche, elle a affirmé que si Kalash a fait une bêtise “il devait assumer”.

Et c’est ce qu’il fera.