L’affaire de l’octogone est née un matin de Noël. Ce jour là, béni pour certains, Booba a proposé un duel à Kaaris pour définitivement régler leurs différends. Il faut savoir que les deux hommes s’étaient “croisés à Orly Ouest et (que) personne (n’avait) pris l’avion” (Booba“Sale Mood”). Après leur altercation à Orly Ouest, et leur mini incarcération d’un mois, B2O et K2A ont décidé de remettre une couche.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

@rapunchline @boobaofficial

Une publication partagée par ZeZ XXI 🌗 (@zez_xxi) le

Puis vint une période de provocations entre les deux adversaires dans le Rap et donc bientôt sur le ring. Il n’y avait pas un jour sans que le Duc de Boulogne et le résident de Sevran ne s’envoient des piques sur les réseaux sociaux. L’affaire de l’octogone a même été médiatisée par les médias dits “traditionnels” qui s’étaient déjà fait un plaisir d’écorcher les deux hommes pour leur rixe à Orly.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

@boobaofficial @rapunchline

Une publication partagée par ZeZ XXI 🌗 (@zez_xxi) le

Finalement, Kaaris a pris de cours son adversaire en organisant lui même le combat en Tunisie. Il a annoncé le combat dans l’émission “Les Grandes Gueules” sur RMC pour Juin sans oublier d’inclure dans l’engagement la surprenante clause du kebab que Booba appelait de ses vœux depuis son fief en Floride. Le D.U.C a refusé la proposition de son adversaire car il préférait que le combat ait lieu dans un pays limitrophe à la France (pour permettre aux fans de se déplacer).

Encore des tergiversations jusqu’à ce qu’Ohplai, un influenceur proche de l’interprète de “PGP” ne se décide à se rendre en Suisse pour trouver un promoteur. Il remplit sa mission avec brio puisque la SHC accepte d’organiser le combat devant les râles du rappeur du 93. Finalement, le leader du 92i signe le contrat de l’octogone à “TPMP” devant une foule en délire. Au cours de l’émission, le présentateur Cyril Hanouna tente de joindre de Kaaris sans succès. Mais le contrat est désormais signé d’un côté.

Ces dernières heures ont été décisives. Kaaris a d’abord laisse entendre dans un post Instagram que lui et son équipe allaient partir à la rencontre de la SHC pour signer le contrat en agrémentant son post sur Instagram de toutes sortes de noms d’oiseaux destinées à B2O. Puis dans un post sur Instagram, la SHC a déclaré que le combat aurait lieu en septembre à Genève. Au niveau des récompenses, le gagnant recevra la coquette somme de 1,5 million d’euros tandis que le perdant repartira avec 500 000 euros de quoi couvrir les amendes que Booba et Kaaris ont du payé après leur rixe à Orly.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Offre finale SHC 13 : Booba VS Kaaris Genève, Septembre 2019 @boobaofficial @kaarisofficiel1 @yasscarterofficiel #shc #mma #geneva #switzerland

Une publication partagée par SHC MMA (@shc_mma) le