C’était les débuts de SCH dans la Cour des Grands. Après la sortie éclaire de sa mixtape “A7” avec une signature chez Def Jam ce label urbain si prestigieux, il sort “Anarchie” puis “Deo Favente“. Alors qu’il caracole en tête des Charts, une chanteuse anglaise Paigey Cakey l’accuse de l’avoir plagié. Le morceau “Ça va” serait trop inspiré de “Down“. La chanteuse devient folle et l’accable de tous les mots.

Dernièrement en Interview, la rappeuse anglaise a changé de discours. Elle prétend que ce plagiat lui a permis de faire des scènes à Paris et de se faire connaître en France. Elle a remercié SCH. Retournement de situation. Le rappeur qui vient de signer chez Warner sur le label REC 118 a de beaux jours devant lui.

 

@le_z_de_ze_z #METOO je me suis pris une droite dans un aéroport. J'ai pas fait de prison ... Mais #BalancetonRappeur Mec !