mercredi 22 septembre 2021

Quand une magistrate cite Booba à la Cour Correctionnelle en pleine audience !

Booba cité à la Cour correctionnelle par une magistrate ! Le Duc est sans doute une des légendes vivantes du rap français. En 20 ans de carrière, depuis ses débuts avec l’album « Temps Mort » jusqu’à son dernier opus « Ultra« , il a toujours été à l’avant garde des évolutions dans le rap depuis l’autotune de « 0.9 » jusqu’à la chanson urbaine. Déjà cité dans un sujet de partiel dans l’Université Paris Sud 2, cette fois-ci c’est une magistrate qui s’est appuyée sur son exemple pour convaincre un jeune délinquant qui souhaite devenir rappeur.

D’après les informations recueillies par le Parisien, au cours de l’audience du jeune Dizz, la magistrate Valentine Géraud a déclaré : « Le rap, cela se travaille. Quand on croit à son art, on s’y met corps et âme. Cela se mérite d’être un rappeur connu. Ce n’est pas une épicerie clandestine ou des stupéfiants qui vous aideront dans vos projets« . Elle a cité quelques punchlines de Booba.

Le jeune dealer a alors accepté de reconnaître les faits. Il les avait niés jusque-là. Il s’en sort avec quelques mois de « prison ferme » qu’il passera à résidence avec un bracelet électronique et semble avoir été touché par la grâce.