Arrêtez les clashs, le sage a parlé ! Stéphane Fortems est le rédacteur en chef du média “Le Rap En France”, et un amateur de Rap depuis sa plus tendre jeunesse. Depuis plusieurs années maintenant, surtout depuis que le Rap ou plutôt la musique urbaine est hégémonique en termes de ventes, les médias spécialisés s’intéressent de très près aux statistiques de la Snep.

Alors qui est le plus gros vendeur du R.A.P ? “Pendant que les rappeurs se battent pour des histoires de Trône” (Orgasmic feat Fuzati – Planétarium), Stéphane Fortems a dévoilé un Gif sur Twitter sur lequel on peut voir l’évolution des gros vendeurs de Rap depuis 1996. Et là grosse surprise, ce sont deux monstres sacrés du Hip-Hop qui siègent sur le podium du Rap français.

Si MC Solaar a commencé sa carrière avant les autres, véritable pionnier du Rap français avec son titre “Bouge de Là” un peu oldschool à la De La Soul, il reste le rappeur qui a le plus vendu en France. Avec des tubes d’esthète comme “Caroline”, l’un des lyricistes les plus efficaces du Rap en France a fait son coming out mainstream avec des albums plus “easy listening” comme “Cinquième As”. Son dernier album “Géopoétique” est un exemple d’écriture.

IAM, monument du Rap marseillais, occupe la deuxième place de ce classement. Même si l’album emblématique des phocéens restera “L’école du Micro d’argent”. Les hommes de DJ Kheops ont connu une seconde jeunesse après leur signature sur le label DeF Jam où ils ont pu sortir des opus toujours plus subversifs “Rêvolution” ou “Arts Martiens”.

Signe des temps qui changent, Maître Gims et Jul se rapprochent de plus en plus des premières places. Quant à Rohff et Booba leur clash paraît très équilibré en termes de vente. Ils se dominent l’un l’autre par moment avec pour l’instant une avance retrouvée par le DUC.